Publié par : tourismedentaire | 11/10/2009

LE TOURISME DENTAIRE AUX PHILIPPINES

Il y a quelques semaines je lisais, dans un quotidien français, un article consacré au Tourisme Médical. Je me suis plus particulièrement intéressé au tourisme dentaire en Hongrie et Tunisie.

« De plus en plus de Français profitent de leurs congés pour aller se faire soigner à l’étranger ».

« Le tourisme dentaire séduit notamment les familles aux revenus modestes ».

Français expatrié, je vis depuis plus de douze ans aux Philippines. Mon épouse, deux de nos enfants et moi-même, avons fait à plusieurs reprises l’expérience du dentiste aux Philippines. Que ce soit au niveau de l’accueil, de la gentillesse du personnel, de la qualité des soins, tout est parfait. Que dire du prix ! Une fraction de ce que nous aurions eu à payer en France où dans un pays de l’Ouest. De dix à vingt pour cent, pas plus, et expatrié je ne suis plus couvert par la Sécurité Sociale.

A partir de ces données, je me suis posé la question :

Existe-t-il une possibilité de  »tourisme dentaire » aux Philippines ?

J’ai donc commencé à interroger mes amis expatrié, qu’ils soient Anglais, Allemands, Italiens, Espagnols ou Hollandais. A la question : « que pensez- vous des soins dentaires reçus aux Philippines ? » Tous sont unanimes, les soins dentaires pratiqués sont excellents et de qualité internationale ; avec cette particularité locale, à la différence de nos pays occidentaux, ici on prend son temps, on ne court pas trop après l’argent. Pas de « Prenez rendez-vous avec ma secrétaire pour dans deux semaines, nous terminerons cette dent », et ce pour une simple carie.

Ici, on prend son temps ; on parle avec le dentiste, sa ou ses assistantes. Vous avez besoin d’une pause ? Aucun problème, on va s’arrêter pour cinq ou dix minutes, voir un quart d’heure. Pas de quinze ou vingt minutes par  »client ». Peut être serez-vous le seul patient de la matinée, les rendez-vous sont calculés larges, pas d’attente.

Le concept du tourisme médical n’est pas nouveau. La première forme de tourisme médical remonte à plusieurs milliers d’années, quand les pèlerins du pourtour méditerranéen se rendaient à Epidamia, dans le golf de Saronic. Ce territoire était le sanctuaire du Dieu Grec Askalepios, Dieu de la médecine et de la remise en forme. Représenté appuyé sur un bâton de bois sur lequel s’enroule un serpent, c’est le symbole de la médecine sous la forme du Caducée. Les villes de Spa et les sanatoriums peuvent être considérés comme les premières formes de tourisme médical.

Le tourisme médical en chiffres.

En 2008, aux Etats Unis, une étude révèle qu’environ un million cinq cent mille personnes (1,5 million) ont été se faire soigner à l’étranger. Le Médical Tourism Report 2009 (étude sur le tourisme médical) montre qu’environ 10% de la population aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, ont participés à des voyages pour des motifs médicaux. Dans la majorité des cas le principal avantage est le coût, mais également les délais pour des opérations non urgentes, le plaisir de voyager, de découvrir ou de redécouvrir un pays.

Les Philippines.

Destination de tourisme médical depuis de nombreuses années, les Philippines sont de plus en plus prisées des patients.

L’Association du Tourisme Médical (USA), confirme que ce sous secteur des services a eu un taux de croissance de plus de 8% en 2007.

Les Philippines sont un des rares pays à envoyer des médecins et dentistes qualifiés aux Etats-Unis, une preuve de la qualité de la formation reçue.

Une procédure médicale peut être réalisée pour une fraction du montant qu’un patient aurait à régler pour la même procédure aux Etats-Unis ou en Europe.

Plusieurs centres médicaux philippins sont accrédités par  »la American accreditation group Joint Commission International ». (JCI)

Le tourisme dentaire aux Philippines

Selon Wikipedia, le prix d’un bridge dentaire sans métal, (metal free dental bridge), qui coûte 5.500 USD aux Etats-Unis, est à seulement 500 USD en Inde et à 200 USD aux Philippines.

Un Australien m’a raconté récemment, avoir  »gagné beaucoup d’argent » en venant se faire soigner les dents aux Philippines de préférence à Sydney. Six jours de travail ici, étalé sur un an en Australie. Il avait le choix dans son pays de payer entre 22.000 et 35.000 USD, pour le même service, il a payé 2.500 USD aux Philippines. Environ 1.800 Euros. Remboursé à 40% en Australie, il aurait dépensé entre 13.000 et 21.000 USD ; remboursé à 20% aux Philippines il a déboursé 2.000 USD. En ajoutant billet d’avion, hôtel et restaurants, (superbe Resort en bord de plage), il a payé en tout et pour tout 4.100USD, moins de 3.000 Euros). En addition d’un sourire présentant ses nouvelles dents, il a apprécié les trois semaines passées dans une superbe île tropicale, profitant largement de la plage, du soleil, plus… Hiver en Australie. Résultat, il a gagné entre 8.000 et 16.000 USD.

Je viens d’avoir un entretien sur le web avec un ami allemand qui vit dans l’île de Cebu, dans la partie centrale des Philippines que l’on nomme  »Visayas ». Il m’a donné des informations sur son activité qui consiste à mettre en relation des patients potentiels avec leur futur dentiste. Il s’occupe de tout, devis, prise en charge à l’aéroport, hébergement, traducteur éventuel si le client ne parle pas l’anglais, rendez vous, informations de toutes sortes, etc.

Il a reçu une trentaine de patients l’an dernier et est à plus d’une quarantaine cette année, (fin Septembre). Principalement des Américains, mais également des Japonais, Chinois et Européens.

Arrivées récemment sur le marché du tourisme dentaire, les Philippines ont déjà, et ce depuis longtemps, une réputation bien établie de destination de vacances. Ces dernières années le tourisme médical s’est littéralement envolé, le Gouvernement Philippins ayant dépensé des millions à former dentistes et chirurgiens.

La ville de Manille a été la première à offrir des opérations dentaires à faibles prix pour les touristes. Le secteur se développant très vite, les cliniques dentaires se sont multipliées sur l’ensemble de l’archipel, plus spécialement dans les grandes villes de province.

Equipements et technologies utilisés dans les pays de l’Ouest se retrouvent aux Philippines et de nombreux praticiens ont été formés aux USA.

Nombreux sont ceux qui viennent ici pour blanchiment des dents, implants, bridges, prothèses, qui coûtent ici quelques dixièmes de ce que serait facturé en Europe ou au Etats-Unis.

Après avoir retrouvé un nouveau sourire, la plupart des visiteurs choisissent de se relaxer au bord d’une plage, dans un SPA, en nombre croissant dans le pays ou dans les montagnes à la découverte des tribus des coupeurs de têtes, pour ceux qui n’aiment ni la plage ni la chaleur. Troisième pays au monde ou l’anglais est parlé, le visiteur qui a quelques notions de cette langue est assuré d’être compris. La chaleur, la bonne humeur et le sens de l’hospitalité du peuple Philippin feront le reste afin d’assurer un séjour mémorable à celui qui vient le visiter.

La population de dentistes aux Philippines est officiellement estimée à environ 25.000. Sur ce total, seuls 13.000 sont enregistrés auprès de la principale association du secteur.

Une vingtaine d’écoles de dentistes forment 5.000 étudiants chaque année, parmi lesquels 1.200 seulement réussissent l’examen. Une fois formés, peu de dentistes exercent leur profession. Un certain nombre part pour l’étranger, et de nombreux autres ne peuvent financer l’installation d’un cabinet dentaire.

Les catégories suivantes sont généralement utilisées pour classer les dentistes :

  • Groupe A : il s’agit des dentistes disposant des revenus les plus élevés et qui ont les moyens d’acheter du matériel haut-de-gamme. (20 % des dentistes philippins)
  • Groupe B : il s’agit des dentistes possédant un cabinet de niveau moyen, et achetant alternativement du matériel neuf bas ou milieu de gamme, ou du matériel d’occasion reconditionné. (40% des dentistes appartiennent à ce groupe)
  • Groupe C : ce groupe est composé des dentistes s’adressant à la clientèle la plus modeste. Ils n’achètent que du matériel reconditionné ou d’occasion et leurs revenus sont très limités.

Un quatrième groupe, le groupe D, inclut les dentistes amateurs, qui exercent sans diplômes.

Un dentiste aux Philippines est formé en 6 ou 7 ans et plus si spécialisation.

7107 îles volcaniques et tropicales forment l’archipel philippin qui s’étend du Nord au Sud sur plus de 1.800 km, entre Taiwan et Bornéo. Océan Pacifique, mer des Célèbes et mer de Chine bordent les 36.289 km de côtes.

Voyager aux Philippines est généralement sûre et le transport à travers le pays est facile ; néanmoins, dans certaines parties de Manille, spécialement la nuit, il vaut mieux faire attention. Vous avez certainement entendu parler des Abu sayyaf et de la Jemaah Islamiyah, deux groupes Islamistes extrêmistes. Ils sont dangereux mais n’opèrent plus guère en dehors de leurs fiefs, l’île de Basilan et les îles de Sulu, Jolo et Tawi-Tawi à l’extrême Sud Ouest du pays. Ce qui est dommage car ces îles à dominance musulmane sont de véritables petits joyaux.

Pour être complet si vous venez en tant que touriste, il est préférable d’éviter la partie extrême Ouest de la grande île du Sud, Mindanao. Comme dans de nombreux pays évitez de porter des bijoux, ne sortez pas des liasses de billets de banque pour payer un coca, dernier point, les femmes et jeunes filles sont tout à fait charmantes, attention…

De nombreux expatriés Américains, Allemands, Anglais, mais également Français sont installés depuis des années, et ce, sur l’ensemble du territoire philippin. Dans la majorité des cas dans la ville ou le village d’origine de l’épouse philippine. Plus de 105.000 Américains vivent aux Philippines, 40.000 d’entre eux sont des retraités résidants. Nombreux Anglais et Allemands, quelques centaines de Français.

Pays des  »coupeurs de têtes », des collines de chocolat, du plus petit Tarsien au monde, plages, cocotiers, jungles, montagnes, volcans dont plusieurs actifs, anciennes églises et forts hérités de la colonisation espagnole, rizières en terrasse, …

Une diversité de flore, de faune et de vie sous-marine, sans égale dans le reste du monde. Plus de 2.000 espèces de poissons, 500 espèces d’oiseaux abrités dans la forêt vierge, 8.000 espèces d’orchidées et 8.500 de fleurs.

Problème de dents, besoin des services d’un dentiste, découvrir ou redécouvrir un pays ? Laissez-vous tenter, et peut-être, comme beaucoup d’autres tombés amoureux des Philippines, vous resterez à jamais.

Plus d’information ? N’hésitez pas à me contacter.

Advertisements

Responses

  1. Est- il possible d’avoir les coordonnées de votre ami allemand qui vit à Cebu? Merci

  2. Si vous êtes intéressé par mon site, n’hésitez pas de le faire suivre a vos amis. Je vis aux Philippines depuis très longtemps.

    • bonjour,

      auriez vous un contact de dentiste francophone ou anglophone a cebu , baracay, ou manille?

      merci

      jess

  3. Merci pour ces informations intéressantes concernant le tourisme dentaire aux Philippines. Je ne savais pas qu’il était développé dans ce pays, mais d’après vos informations cela semble très intéressant. Je me demande cependant si pour des patients français cela peut convenir ? J’imagine que c’est plus facile pour des Australiens par exemple…

  4. Bonjour ! je suis tombé sur votre site internet a l’insu de mon plein gré lors d’une recherche sur yahoo (je voulais me renseigner sur l’éventuelle future réforme des vacances scolaires donc totalement rien a voir). Je l’aime beaucoup votre site web, je l’ajoute à mes mes favoris et je repasserai dés que j’aurais du temps qui se libère. A très bientôt.

  5. Bonjour,

    Avez-vous l’adresse d’un bon cabinet dentaire à Mali?
    Avec mes meilleurs messages,
    Suzana

  6. Bonjour,

    Merci pour ce poste, très enrichissant sur les philippines, pays très mal connu par les jeunes globe trotter… Pour mon cas, je dois me faire changer 2 dents en facette et 3 molaire, je réfléchis sur le fait de me les faire changer dans un autre pays à cause du coût proposer par nos escroc de dentiste occidentaux… Lol. Pouvez vous m’orienter vers un cabinet phillipins ou me donner des contact la bas… Je pense venir au mois de septembre 2012…merci beaucoup

  7. hey there and thank you for your info – I have certainly
    picked up anything new from right here. I did however expertise a few
    technical points using this website, as I experienced to reload the website
    lots of times previous to I could get it to load correctly.

    I had been wondering if your hosting is OK? Not that I’m complaining, but slow loading instances times will often affect your placement in google and can damage your quality score if ads and marketing with Adwords. Anyway I am adding this RSS to my e-mail and can look out for much more of your respective intriguing content. Make sure you update this again soon.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :