Publié par : tourismedentaire | 06/10/2010

TOURISTES AUX PHILIPPINES … COMBIEN ?

A votre avis, combien de touristes visitent les Philippines chaque année, combien de véritables touristes ?
Je ne suis pas le seul à me poser cette question, entre expats nous avons parfois des discussions à ce sujet.

Vous pouvez me croire, pas si nombreux les vrais touristes et vous savez pourquoi ?
Il y a bien moins de touriste qui arrivent que les statistiques publiées nous l’indiquent !
De plus, ces statistiques sont souvent différentes les unes des autres avec des chiffres qui peuvent varier considérablement.

Par exemple, prenons les informations du Global Travel Industry News.
Sur son Website, cet organisme fait la critique de certains pays qui jouent avec les statistiques des arrivées de touristes. Ce fût le cas du Cambodge, il y a quelques années, avec un doublement des arrivées d’une année sur l’autre.
Les experts doutent également des statistiques de la Malaisie, spécialement avec des statistiques qui indiquent 12,5 millions de touristes en provenance de Singapour. Ce qui voudrait dire que chaque habitant de Singapour serait venu trois fois dans l’année en tant que touriste en Malaisie !

Et c’est maintenant aux Philippines de jongler avec les chiffres.
Présentant les arrivées de l’année 2009 à l’ASEAN travel forum qui s’est tenu en début d’année (2010), Oscar Palabyab, le sous-secrétaire d’état au Departement du Tourisme des Philippines, a fourni quelques données et informations qui sont tout à fait incompréhensibles.
Si l’on se réfère à ces données, pour les 11 ‘’top’’ destinations des Philippines, le pays a enregistré 5,22 millions de voyageurs en 2009, parmi lesquels 1,13 million étaient des étrangers.

« Nous sommes très heureux de cette situation, nous avons franchi le cap des cinq millions, soit une augmentation de 16,7 % sur 2008, année durant laquelle nous avions reçu 4,4 millions de touristes sur ces 11 ‘’top’’ destinations.
Par contre, le sous secrétaire a été incapable d’expliquer pourquoi une destination comme Camarine Sur a vu son nombre d’arrivées grimper de 120 %, pourquoi Bohol et Palawan présentent une augmentation à deux chiffres et pourquoi Cebu et Boracay, deux des destinations privilégiées des touristes n’enregistraient respectivement que des maigres 1,8 % et 5,3 %.

Il semble que la tenue des élections a semé le trouble dans les statistiques du Département du Tourisme. L’administration de la Présidente sortante, Mme Macapagal Arroyo, avait-elle le besoin de montrer une note positive de ce secteur d’activité ?

Mélanger domestiques et internationales arrivées et ne les appliquer que sur quelques destinations, fausse totalement les statistiques. De cette façon, les gens ne vont retenir qu’un chiffre : plus de cinq millions de (vrais) touristes auraient visité les Philippines en 2009.
Cinq millions de touristes ?
Coïncidence ou non, c’est le chiffre qui avait été annoncé en 2006 par la Présidente Arroyo pour le nombre d’arrivées en 2010 !

Regardons maintenant les statistiques fournies par Wikipedia.
Plus récentes statistiques disponibles : année 2008, avec 2,994 millions de touristes étrangers, sans compter les Philippins de l’étranger. ( ?)
Pour cette même année 2008, le Global Travel Industry News nous donne 3,14 millions.
Hubpages Republic of the Philippines Tourist Arrival année 2008, 1,919 million pour les six premiers mois !

The Asian Journal : les Philippines espèrent 3,3 millions de touristes cette année (2010), soit une augmentation de plus de 15 % sur l’année précédente.

Pas très facile de se faire une opinion avec tous ces chiffres discordants.

Si l’on fait une moyenne des différentes statistiques disponibles, l’on peut raisonnablement estimer qu’un peu plus de trois millions de touristes sont arrivés l’an dernier (2009) aux Philippines.
Poussons jusqu’à 3,3 millions et partons sur cette base (base optimiste).

L’on estime à 12 millions le nombre de travailleurs qui se trouvent à l’étranger. Une dizaine de millions d’entre eux sont des OFW. Certains ont des contrats de deux ou trois ans, d’autres vont rester plus longtemps à l’étranger, tels les employés de maison, avant de revenir aux Philippines pour des vacances.
Estimons, qu’en moyenne, un OFW rentre tous les cinq ans au pays. Nous avons donc, plus ou moins, deux millions d’OFW qui rentrent chaque année.

Nous avons également tous les étrangers qui sont mariés à des Filipinas et qui prennent des vacances dans la famille de l’épouse. Ces derniers sont accompagnés de l’épouse, mais aussi des enfants.

Nous avons donc 3,3 millions d’arrivées, moins les 2 millions de OFW, moins les familles des étrangers mariés à des Filipinas. A combien pouvons-nous estimer le nombre de ces derniers ? Cent mille par an, ce qui pourrait donner cinq cents mille personnes avec la famille !
Il faudrait également considérer les étudiants, par exemple les Coréens qui viennent ici apprendre l’anglais.

En ce qui me concerne, je ne considère pas les OFW comme des touristes. Ils vont rentrer dans leurs familles, avant d’éventuellement repartir. Ils ne vont pas, séjourner dans des hôtels ou des resorts, aller au restaurant, visiter des musées, acheter des souvenirs ou aller aux spectacles … S’il reste un peu d’argent, cela va être pour la famille, le secteur touristique ne va pas bénéficier de leurs devises.
Ce n’est pas aussi évident pour les familles mixtes. Nombreuses sont ces familles qui vont passer une partie de leurs vacances dans la famille de la Asawa, l’autre partie dans des lieux touristiques.
J’en rencontre très souvent qui me disent aller quelques jours à Baguio, Cebu, Boracay ou autres lieux touristiques.

Essayons de faire un comparatif avec la Thailande.

Arrivées de l’ordre de 18 millions de touristes, peu de travailleurs du type OFW et estimons le nombre de Thais mariées à des étrangers au même niveau que celui des Philippines.
Nous avons 18 millions, moins les 500.000 de familles de couples mixtes : soit plus de 17 millions de ‘’vrais’’ touristes qui arrivent en Thaïlande contre moins de 800.000 aux Philippines. Soit un ratio de 1/20 !

De nombreux pays se sont développés principalement grâce au tourisme. Nous avons de nombreux exemples : l’Espagne, la Tunisie, le Maroc, le Sénégal …
Les Philippines ont un potentiel touristique exceptionnel et largement sous-développé, des infrastructures certes à améliorer, mais des tarifs de transport aérien attractifs …
Pourquoi ce pays n’arrive pas à décoller sur le plan touristique ?
Je suis persuadé que le tourisme est la solution pour ce pays, il peut générer des millions d’emplois, réduire l’exode et participer au développement des infrastructures.

S’il est un secteur dans lequel les Philippines pourraient jouer un rôle majeur au niveau mondial et devenir un acteur, de classe internationale, c’est bien le tourisme.

Pour être tout à fait complet, il faudrait également prendre en compte les deux millions de Philippins qui ont changé de nationalité, mais qui néanmoins reviennent de temps en temps au ‘’pays’’ pour visiter la famille. Deux millions plus les épouses et enfants, disons au minimum cinq millions. Estimons que la moitié d’entre eux revient tous les 10 ans. Cela nous donne 250.000 arrivées par an. A déduire de nos 800.000 et nous arrivons à ce que j’estime réaliste. Il y a de l’ordre de 500.000 réels touristes qui visitent chaque année les philippines.

Critiques, commentaires et expériences sont les bienvenus.

dtesteil737@yahoo.com.ph


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :