Publié par : tourismedentaire | 10/01/2011

QUELQUES … NOUVELLES

Nouvelles du dimanche 9 janvier 2011.

Le dernier des mutins impliqué dans des tentatives de coup d’Etat contre l’Administration Arroyo a été libéré hier vers quatre heures de l’après-midi.
Le Capitaine des Marines Nicanor Faeldon est donc maintenant un homme libre. Néanmoins, il  aura à répondre de coup d’état et de rébellion devant la Cour Régionale de Makati City et reste sous le coup de passer en cour martiale.

Vous vous souvenez certainement de cette prise d’otages de juillet 2003, pour la plupart des touristes étrangers de l’hôtel Oakwood, dans la ville de Makati, le quartier du business de Manille. L’affaire était sérieuse et le coup bien monté … quelques centaines de jeunes officiers et des troupes qui voulaient renverser le régime Arroyo accusé de corruption. Peut-être de trop jeunes officiers.

Tout s’est bien passé, les touristes ont quitté les lieux dans des cars, des négociations qui ont abouti, le coup a raté, les mutins ont été arrêtés.

En novembre 2007, alors qu’il se rend au tribunal sous (bonne ?) escorte, le Capitaine Faeldon, libéré par des troupes armées, va à nouveau prendre d’assaut un hôtel de Makati, le Peninsula cette fois … faut bien changer un peu.

Ce sera l’épisode des chars, des blindés dans le hall de l’hôtel. A nouveau reddition et … prison. Depuis, avec la nouvelle Administration du Président Aquino, l’on parle de plus en plus d’amnistie.

 

La procession du Black Nazarene

En ce début de janvier, comme chaque année, une statue du Christ, le Black Nazarene, est promenée sur un charriot dans le vieux Manille (Quiapo). Le but de la manœuvre, pour le quelque million de dévots, consiste à se rapprocher suffisamment du charriot et à lancer un mouchoir aux aides qui se trouvent juchés sur le charriot.

L’aide va frotter votre mouchoir contre la statue du Christ et vous le renvoyer. La statue, vieille de 404 ans est censée faire des miracles. Un autre acte de dévotion consiste à tirer le charriot attelé à d’énormes cordes.

La statue du Christ portant la croix est sensée avoir été apportée du Mexique par des missionnaires espagnols en 1606. Le bateau qui la rapportait pris feu, mais la statue survécue et est depuis appelé ‘’The Black Nazarene’’ du fait de sa couleur.
Les gens pensent que la statue, qui a survécu au feu, aux tremblements de terre, aux bombardements intenses de la seconde guerre mondiale, possède des pouvoirs magiques, des pouvoirs de guérisons miraculeuses.

Il y a souvent des morts dans cette procession, cette année seulement 560 blessés ;
de nombreux pieds lacérés, car le bon dévot doit suivre la procession pieds nus, des cas de déshydratation et de faim. Une procession de cinq kilomètres de long, un million de dévots, 3.500 policiers et 250 volontaires de la Croix Rouge avec une dizaine d’ambulances.

De la frénésie, de l’hystérie … une folie, la démesure de la ‘’Foi’’ à la Pinoy

 

La saison des typhons est bien finie … les inondations touchent 21 provinces !

Si la saison des typhons est bien finie, les inondations sont par contre bien présentes. Les pluies ont débuté le 7 décembre dans la province de Northern Samar.

Plus d’un million de personnes ont été ou sont encore affectés par les inondations et les glissements de terrain causés par les fortes pluies de la mousson du nord-est. Sur les huit régions affectées, Caraga est la plus touchée, suivie d’Eastern Visayas et Bicol.

Le nombre de morts est passé à 33, les disparus sont au nombre de neuf et huit personnes ont été sérieusement blessées.

Les dommages à l’agriculture sont importants dans : l’Eastern Visayas, le  Southern Leyte, Eastern Samar et Leyte.

Les services météorologiques disent que la mousson du nord-est se trouve sur le nord et le centre de Luzon, tandis la queue d’un front froid diffus est la cause des importantes chutes de pluie sur le sud de Luzon et les Visayas.

On parle le plus souvent des désastres causés par les typhons, l’on a tendance à oublier facilement les pluies diluviennes de la mousson, accentuées cette année par le phénomène de la Niña.

JOURS FERIES EN 2011.

Moins de longs week-end pour les Philippins en 2011 !

A quelques jours de la fin de l’année 2010, le palais de Malacañan a donné la liste des jours fériés pour l’année 2011. L’on peut constater qu’il y aura nettement moins de longs week-end l’an prochain, comparé à cette année.

Selon la proclamation Nº 84, les jours fériés spéciaux et réguliers suivants seront observés dans le pays en 2011.
A. Jours fériés réguliers :

               – Nouvel an …. .………………. samedi 1er janvier,
               – Araw ng Kagitingan …………. samedi 9 avril,
               – Maundy  Thursday ………….. jeudi 21 avril,
               – Good Friday …………………. Vendredi 22 avril,
               – Labor Day ……………………. Dimanche 1er mai, (jour du travail)
               – Independence Day ………….. Dimanche 12 juin,
               – National Heroes Day …………Lundi 29 août,
               – Bonifacio Day ……………….. Mercredi 30 novembre,
               – Christmas Day ………………. Dimanche 25 décembre
               – Rizal Day …………………….. Vendredi 30 décembre.

B. Jours fériés ‘’spéciaux’’ :

                – Ninoy Aquino Day ………….  Dimanche 21 août,
                – All Saints Day ………………. Mardi 1er novembre,
                – Last Day of the year ……….. Samedi 31 décembre,

C. Le jour anniversaire de la commémoration de la Révolution d’EDZA est un jour férié pour toutes les écoles.  Le vendredi 25 février.

Une nouvelle Proclamation, pour l’observance de l’Eid’l Fitr rt de l’Eidul AdhaHijra, sera issue dès que les dates officielles auront été communiquées par les instances religieuses islamiques. (Début et fin du Ramadan).

Même si la Proclamation Nº 84, qui reprend le Republic Act Nº 9492, lequel décalait les jours fériés, sauf pour les fêtes religieuses, au plus proche lundi, la Proclamation Nº 84 revient aux dates originales, plus de longs week-end.

Il y aura seulement trois longs week-end au long de l’année 2011 :
Maundy Thursday et Good Friday, le National Heroes Day et Rizal Day.

Les étudiants bénéficiant en plus du long week-end créé par la célébration d’Edza.

Dans une interview téléphonique, Eduardo de Mesa précise qu’il est à la discrétion du Président Aquino de décaler ou non les jours fériés, qui ne sont pas de nature religieuse, au plus proche lundi.

Bon, il s’agit là d’un calendrier. Va-t-il être suivi à la lettre ou au ‘’Filipino style’’, as usual : wait and see.

Expériences, critiques et commentaires sont les bienvenus.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :