Publié par : tourismedentaire | 09/09/2011

LE PLUS GRAND … LE PLUS PETIT !

Ouf, c’est terminé, mon livre est terminé et je ne sais si je me relancerai un jour dans ce genre d’aventure !

Par contre, le rhume lui est toujours bien présent, loin d’être terminé, accroché dans les voies aériennes supérieures comme un alpiniste à son piolet … et il ne semble pas avoir l’intention de dévisser. La joie !

Pourquoi ai-je intitulé ce post ‘’un pays de paradoxes’’ ?
Je lisais un journal local ce matin et il semblerait que les Philippines détiennent un nouveau record du monde : celui du plus grand crocodile d’eau saumâtre vivant découvert à ce jour.

Gros titre dans le journal : Philippines Catches ‘’largest crocodile on record’’.
Cela m’a automatiquement fait penser à un autre gros titre, qui date maintenant de quelques semaines : ‘’Shortest Man celebrates Birthday’’.

La plus grosse perle est également Philippine, la perle d’Allah ou la perle de Lao Tsu ou la perle de Lao Tse.
L’on trouve ici le plus gros et le plus petit des coquillages, les Giant Clam (taklobo) et le Pisidum.
Le plus petit poisson d’eau douce se trouve également aux Philippines, le Pandaka pygmaea
Le plus gros mammifère marin, le requin-baleine, le Whale shark, fréquente les eaux de la région de Donsol, etc.

Mais le plus extraordinaire, une équipe de scientifiques d’une université américaine, vient de découvrir, lors d’une campagne de six mois, plus de 300 nouvelles espèces ! Imaginez, plus de trois cents nouvelles espèces, terrestres et marines, en l’espace de six mois ! Il n’y a qu’aux Philippines que cela peut arriver, uniquement aux Philippines, un pays unique.

Revenons à nos moutons, ou plutôt à notre crocodile.
Un monstre, ‘’la Bête’’, 21 pieds, ce qui, transformé en mètres et centimètres, nous donne tout de même six mètres et quarante centimètres (6,4 m).
Mesurez la pièce dans laquelle vous vous trouvez en ce moment, plus de six mètres pour la ‘’Bête, il y a de grandes chances pour que vous soyez dans l’impossibilité de l’inviter à dîner, pas assez de place !

De plus, cela doit coûter chérot de nourrir une telle bestiole, plus d’une tonne, le poids exact étant 1.075 kilogrammes. Je ne sais s’il a été pesé avant ou après dîner.

Suite à de supposées attaques de crocodile, une jeune fille dont la tête a été arrachée, un fermier disparu en juillet aux alentours de la ville de Bunawan, plusieurs buffles d’eau dont on est sans nouvelles, les autorités ont décidé de lancer une chasse au crocodile.

Samedi 3 septembre, la bête était enfin capturée, vivante.
Les chasseurs ont examiné le contenu de l’estomac de l’animal en le forçant à vomir. Aucune trace de restes humains, ni de buffle d’eau.

« La communauté se sent soulagée de la capture du croc, mais nous ne sommes pas réellement certain qu’il s’agisse bien du crocodile mangeur d’homme. Il y a eu des témoignages tendant à prouver qu’il y a d’autres gros crocodiles dans la région », raconte Rollie Sumiller un chasseur de crocodiles.

Le gouvernement local de cette petite ville de 30.000 habitants a pris la décision de ne pas tuer le reptile, mais de construire un parc naturel où il pourra être vu par le public.

Josephina de Leon, le chef de la division nature sauvage au Ministère de l’environnement, dit que l’animal est très certainement le plus grand jamais capturé de par le monde.

Si l’on se base sur les dernières informations disponibles, le plus grand capturé à ce jour mesure 5,48 mètres de long.

Le spécimen capturé aux Philippines bat sans aucun doute le record du plus grand crocodile capturé. Selon le Guinness World Records, l’ancien détenteur du titre se nomme Cassius, il mesure 5,48 mètres et vit dans un parc naturel en Australie.

Il y a également des articles de presse qui d’écrivent des monstres, comme ce mâle adulte de 6,2 mètres, tué en Papouasie Nouvelle Guinée en 1982. Sa taille a été mesurée après que la peau ait été retirée.

L’équipe des chasseurs de Bunawan, des employés d’une ferme d’élevage de crocodile qui appartient à l’état, a commencé à  mettre des appâts, des poulets, du porc et de la viande de chien, dès le 15 août dernier.

Mais le reptile, qui fait près d’un mètre de large au niveau du dos, à tout emporté, les lignes et les appâts et ce à plusieurs reprises.
Un gros câble d’acier a alors été utilisé et le la mâchoire du croc n’a pas été capable de le casser. La bête a ainsi pu être maîtrisée samedi dernier avec l’aide de trente hommes.

C’était la seconde campagne de l’équipe qui n’avait pas réussi à capturer l’animal en 2009, lors d’une première tentative.

Mise à part, la marque du crochet dans sa mâchoire supérieure, l’animal ne semble pas avoir souffert d’autres blessures.

Le maire de Bunawan, Edwin Cox Elorde, dit que le gouvernement souhaite construire une sorte de parc naturel où il sera possible de voir le monstre ainsi que d’autres espèces que l’on trouve dans le vaste bassin de la rivière Agusan, sur la grande île de Mindanao.

« Il va être la ‘’Star’’ du parc », a ajouté Elorde à l’intention des journalistes qui se trouvaient sur place.

Sumiller dit qu’il s’agit là de la meilleure option pour l’animal’

Il y avait un problème avec ce crocodile qui devait être retiré de la vie sauvage … il va être utilisé pour l’écotourisme.

Crocodylus porosus, ou crocodile d’estuaire, est le plus grand reptile au monde. Il peut atteindre une taille de six mètres et peut vivre jusqu’à cent ans.

Bien que n’étant pas considéré globalement comme une espèce en danger, il est en danger critique aux Philippines où il est chassé pour sa peau qui est utilisée dans l’industrie de la mode. Chaussure, sacs, ceintures en crocodile étant très prisés.

« Il y a eu très peu de rencontres de Porosus dans la nature ces dernières années » ajoute de Leon.

En juillet dernier un crocodile d’estuaire, mesurant près de 4,20 mètres, a été capturé dans l’ouest des Philippines, sur l’île de Palawan, après avoir tué un homme.

J’allais oublier de vous le dire : le plus grand crocodile en captivité répond au doux nom de ‘’Lolong’’.

 

LE PLUS PETIT

Le 12 juin dernier, lorsque Junrey Balawing a célébré son dix-huitième anniversaire, il a reçu plus que les habituels cadeaux : il a reçu un record du monde du Guiness.

Balawing, le fils d’un pauvre forgeron de la ville de Sandagan, a été couronné plus petit homme vivant au monde. Sa taille a été mesurée à 23,6 inches, (59,94 centimètres).
Le précédent record appartenait à Khagendra Thapar Magar, un Népalais qui mesure 26,3 inches (66,80 centimètres). Néanmoins, le titre de plus petit homme ayant vécu sur terre lui échappe et reste la propriété de l’Indien Gul Mohammed, qui lui ne mesurait que 22,5 inches (50,88 centimètres). Gul est décédé en 1977.

Ne pesant pas plus de 11 pounds, 4,989 kilogrammes, Balawing ressemble à un nourrisson, a des problèmes de santé et des difficultés d’élocution du fait de sa taille.
Mais en ce samedi 12 juin, des douzaines de journalistes ont envahi la petite ville et Balawing a célébré l’événement en offrant un festin de porcs rôtis à ses visiteurs, ses voisins et sa famille, dont ses trois frères et sœurs qui sont tous normaux.

Dans son dialecte local, il a remercié la foule venue spécialement pour l’événement et a soufflé les bougies de son gâteau d’anniversaire en s’y reprenant à plusieurs fois.
Certain l’on entendu dire qu’il se sentait fatigué.

La petite taille de Blawing n’a pas toujours été cause de célébration et de fête. Sa famille raconte qu’il est né avec une taille normale pour un bébé, mais qu’il commença à être malade bien avant son premier anniversaire. Il a totalement arrêté de grandir à partir de l’âge de deux mois et n’a commencé à marcher qu’à l’âge de cinq ans. C’est à cette époque qu’il a été retiré de l’école, il distrayait de trop les autres enfants.

Malgré des problèmes de santé, sa mère dit que c’est un enfant heureux. Malgré sa petite taille, il a tendance à enjamber les choses, raconte Graig Glenday le représentant du Guinness. Il sourit jusqu’aux oreilles, ajoute-t-il.

Son père, Reynaldo Balawing appelle son fils un ‘’lucky charm’’, un porte bonheur.
Juste après sa naissance, Reynaldo a trouvé un emploi qui lui a permît d’élever sa famille dans de bonnes conditions.

Même si le record du monde du Guiness n’est pas accompagné d’un prix en espèces, Glenday dit qu’il espère que la nouvelle gloire de Balawing va l’aider pour solliciter des dons qui lui permettront d’acheter des médicaments.

 

Je ne suis pas un spécialiste de la psychologie du crocodile, ce que peut penser ou ressentir la grosse bête, je n’en ai aucune idée.

Tout ce que je peux supposer c’est qu’il doit peut-être se sentir passablement énervé d’avoir été ficelé comme un saucisson, peut-être un peu en colère du fait de sa mâchoire qui le fait encore souffrir … cela devrait passer avec le temps, s’estomper au fil des ans…
Maintenant si on lui offre un parc naturel avec suffisamment d’espace pour se mouvoir, une nourriture de qualité, des soins, éventuellement une compagne … pourquoi pas ? Difficile de laisser un tel animal en complète liberté, il représente un réel danger pour les populations locales. De plus, laissé en liberté, avec la publicité qui lui a été faite, il y a bien quelques individus qui viendraient le chercher dans l’intention de le transformer en chaussures et en sacs !

Un peu une maison de retraite … mais quel âge a-t-il ? L’âge de la retraite est fixé à soixante ans aux Philippines.
Donc pour le plus grand crocodile du monde, le problème semble réglé !
Même s’il n’est pas totalement satisfait de la situation il a peu de moyens de s’exprimer, il lui est difficile de se plaindre.

 

Ce n’est pas exactement la même situation pour Junrey, qui lui est humain et dont le cerveau semble normalement fonctionner. Il pense, il est certainement capable de raisonner, tout du moins à son niveau. Il est passé, en l’espace de quelques jours de l’anonymat le plus complet, à la gloire, la une des journaux du monde entier.

Des journalistes, comme je n’en ai jamais vu autant pour visiter et décrire les Philippines, mais là, pour un phénomène, presque une anomalie de la nature … ils accourent et ils accourent où ? Dans la ville de Sindangan, une petite ville du Nord-ouest de l’île de Mindanao … située sur la province de Zamboanga Del Norte, la zone dangereuse, réputée infestée des Abu-Sayyafs et autres groupes terroristes et assassins, une zone interdite aux visiteurs !

Mais aucun d’entre eux ne fait allusion à la zone où la province dans laquelle se situe la ville de Sindagan, rien, absolument rien sur la situation sur le terrain.
Faut pas casser le coup, nous avons décidé que cette région était dangereuse, elle doit rester dangereuse, sur le papier, sur nos papiers tout du moins.

Passons et revenons à Jaurey. A –t-il bien compris ce qu’il lui arrivait ? A-t-il saisi qu’il était le plus petit humain sur une population estimée à quelque sept milliards d’individus ? Une anomalie, hors normes, pas conforme, dans un monde qui aime la conformité … un animal de cirque que l’on exhibe … pour faire de l’argent, sur son dos. Comment va-t-il prendre le fait de retomber dans l’anonymat le plus complet, qui va se souvenir de lui dans quelques années, s‘il est encore de ce monde ?

Ce que je souhaite c’est qu’il n’ait pas très bien saisi, qu’il ait pris cela comme une fête extraordinaire, un événement exceptionnel, un jeu, quelque chose de très limité dans le temps, qui ne risque pas de se reproduire.

J’espère qu’il se trouve des gens bien intentionnés et désintéressés qui aient eu l’idée de créer une sorte d’association, de regrouper les donations et de gérer au mieux les intérêts de Jaurey, sans que les rapaces puissent se servir.

Une habitation plus confortable que la hutte dans laquelle il vit, des facilités pour gérer son handicap, peut-être la télévision avec des jeux, mais en restant simple, le plus simple possible, ne le détruisons pas plus.

Mais peut-être est-il heureux ainsi.
En début d’année 2012, je dois me rendre dans cette région. Je vais essayer de prendre, discrètement des nouvelles de Jaurey

 

 

Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

 

Retrouvez-moi sur : < expatauxphilippines.blogspot.com >

Advertisements

Responses

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article intéressant.

    Au sujet de votre livre, comment peut-on se le procurer ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :