Publié par : tourismedentaire | 16/03/2012

TROP BEAU … POUR ÊTRE VRAI !

Un proverbe, mais un proverbe qui va bien aux Philippines, un proverbe qui va au pays comme un gant bien ajusté.

Pourquoi j’entame sur ce proverbe ? Je m’explique.

Vous vous souvenez du post dans lequel je vous faisais faire connaissance avec le fox ?
Celui qui voyait des trésors partout et qui me demandait une modeste aide financière pour poursuivre ses fouilles et ses recherches.

Des fox il y en a partout aux Philippines, certains ont la rage et mieux vaut s’en méfier.

Dernièrement une personne, je précise de sexe féminin, voulait absolument me rencontrer.
Après avoir longuement insisté afin de connaître le  pourquoi de sa requête, elle m’a fait savoir qu’elle souhaitait m’entretenir au sujet des bijoux de la couronne d’Angleterre, elle savait où était enterré le trésor de la couronne d’Angleterre, les bijoux de sa précieuse majesté (?).  En quelque sorte les bijoux de famille du Prince d’On Bourre, sorry d’Hambourg !

Attention, toute une histoire derrière ce conte de fée.
Au début de la seconde guerre mondiale, devant la menace d’invasion du Royaume-Uni par les troupes de l’Axe, le gouvernement Britannique aurait décidé de transférer les bijoux de la couronne aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis, ne souhaitant pas être directement impliqués dans une guerre à laquelle ils ne participaient pas encore, auraient fait transférer les bijoux de la couronne aux Philippines, le transport aurait été effectué par sous-marin (!). Peut-être à rapprocher du fait que le Général MacArthur se soit enfui des Philippines en sous-marin, sensiblement à la même époque.

Je vous fais grâce des détails extrêmement précis de l’histoire, qui implique entre autres, une Organisation Non Gouvernementale (NGO) du Prince de Galles, présente à ce jour sur l’archipel et dont le but, non avoué, serait de mettre la main sur le trésor.

Les bijoux qui se trouvent actuellement en Grande-Bretagne ne seraient que des faux, de pâles imitations et de nombreuses pièces seraient manquantes du fait qu’elles sont enterrées quelque part aux Philippines, etc.

L’imagination du Philippin est sans limite, spécialement pour les trésors et étonnamment de nombreux locaux y croient.

Je me souviens d’une autre histoire qui, bien que datant de quelques années, va vous éclairer sur les rapports du Philippin aux Trésors.
Vous avez remarqué que j’ai mis un T majuscule à trésors, croyez-moi ou non, cela se justifie.

Donc il y a quelques années mon épouse chérie et adorée, mon ‘’Dragon’’, me fait savoir qu’elle a eu un long entretien avec un vieil homme, une sorte de sorcier local. Ce dernier lui a révélé la présence d’un trésor enterré dans les collines avoisinantes et du fait des carrières qui viennent d’être autorisées, le trésor pourrait être découvert par des personnes qui ne sont pas dans le secret, ou éventuellement disparaître à tout jamais, car il s’agit d’un trésor magique.

Ma première réaction, pourquoi ne va-t-il pas récupérer le trésor lui-même ?
Réponse du vieil homme, transmise par mon épouse : « il y a des forces occultes qui l’empêchent d’accéder au trésor ». Mais un cœur pur et innocent, comme le mien par exemple, pourrait y avoir accès, moyennant tout de même 5.000 pesos d’avance et non remboursables, pour le mage et sorcier.

Je précise que le trésor serait enterré dans une des collines avoisinantes, contenu dans une jarre scellée et contiendrait des pierres précieuses. Aucune indication sur l’origine de ce trésor.

Cette histoire semble être en relation avec la découverte, il y a quelques années, d’une grosse jarre noire et pesante, semble-t-il d’origine chinoise, que les locaux n’ont pas réussi à ouvrir. Certainement l’oxydation ! Jarre qui a été vendue à X pour quelques milliers de pesos. (j’ai vu la jarre, que j’ai essayé de négocier, mais trop tard).

Mais là n’est pas vraiment le propos de ce post, je souhaitais en fait vous mettre en garde contre les ‘’trop beau pour être vrai’’, proposés officiellement par des banques locales, parfois par des particuliers, parfois par des ‘’expats’’.

Attention, nombreux sont les ‘’expats’’ qui se sont sentis très attirés ou qui plus simplement qui se sont fait avoir.

Investir dans les ‘’Rural Banks’’ aux Philippines.
Les taux proposés sont mirifiques, fantastiques, au-delà de toute imagination.
Je vous informe de ce qui m’a été plus ou moins récemment proposé.
Un des plus bas retours sur investissement avoisinait les 20 %, mais il était possible (peut-être est-il toujours possible), d’obtenir avec certains plans des retours de 25 et même 30 % par an sur les sommes engagées.

Il m’a été proposé un plan qui m’offrait, officiellement, de multiplier dix fois ma mise en six ans !
Wow, diraient mes amis américains, such (what) a plan !

Cela fait des années que j’entends parler de ces plans mirifiques.
Il y a même des expats qui ont et peut-être sont toujours impliqués dans ce business, dans ces propositions de gros retours sur investissement.
Sous le nom de leurs femmes !
La plupart d’entre eux ont tout perdu.

Pratiquement il ne se passe pas un mois sans que la Banque Centrale des Philippines (la BSP) ne ferme, temporairement ou définitivement, une ou plusieurs banques. Tous les dépôts et investissements supérieurs à 5.000 pesos sont gelés et cela parfois pour des années. Malgré une garantie, que vous avez payée, il ne vous sera peut-être (pour ne pas dire sûrement) pas possible de récupérer votre argent.

Il existe effectivement une garantie bancaire qui se nomme ici PDIC (Philippine Deposit Insurance Corporation), mais comme son nom l’indique, elle est valable pour les dépôts, pas pour les ‘’investissements’’.
De plus comme indiqué précédemment, tout dépôt supérieur à 5.000 pesos ne sera pas immédiatement remboursé, cela pourra prendre des années.

Donc méfiance, faites très attention à la banque locale que vous choisissez.
Il n’y a pas de miracles aux Philippines, nous sommes loin de Bethleem et de Jérusalem, donc à nouveau méfiance.

Un taux de retour sur investissement qui serait de plus de cinq pour cent … même avec un beau parleur et de bonnes explications … je vais tranquillement m’installer au Sar-Sari le plus proche afin de déguster une San-Mig (lit for me) bien fraîche.

Je vous aurai prévenu, il n’y a pas de miracles aux Philippines, Ternate n’est pas Lourdes … plus de cinq pourcent d’intérêt … je vais boire une bière.

Pour ouvrir un compte préférez les grandes banques comme BDO, BPI ou Metro Bank.
Eventuellement un compte dans une Rural Bank, sur lequel vous laissez quelques centaines de pesos pour payer vos factures locales.

Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

Retrouvez-moi sur :
www.expatauxphilippines.blogspot.com  >

Mon petit livre101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible.

Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :