Publié par : tourismedentaire | 31/10/2012

L’ÉCOLE … AUX PHILIPPINES !

Enfants, éducation et Philippines !

Pour tous ceux qui ont un ou des enfants, une des premières préoccupations lors d’un projet  d’expatriation,  sera de savoir s’il existe un système éducatif de qualité dans le pays d’accueil.

Regardons les choses en face, l’éducation de nos enfants est quelque chose de très important, nous nous devons de leur donner la meilleure éducation possible. C’est notre devoir, sachant que cette éducation va grandement contribuer à conditionner une partie de leur existence.

Dans mon cas, comme tous mes enfants sont nés et vivent aux Philippines, mon seul soucis a été et est toujours, de bien choisir l’école ou les institutions dans laquelle ou dans lesquelles je vais les inscrire. Sachant que j’ai six enfants dont les âges s’étalent de dix-sept ans à trois ans. Sur les six, quatre sont scolarisés.

La première chose à savoir, pour ceux qui envisagent une expatriation aux Philippines avec leurs enfants, est qu’il existe des écoles privées de qualité, de tous les niveaux et coûts, au pays des 7.107 îles.

La majorité des écoles publiques, malheureusement, c’est mon opinion tout du moins, doivent être évitées dans la mesure du possible. La qualité de l’enseignement n’y est pas des meilleurs.

Trop d’enfants, pas assez de professeurs, manque chronique de budget, pourtant quelques professeurs sont réellement des bons.

Heureusement il y a des milliers d’écoles privées, un très large choix, aussi bien au niveau éducatif qu’au niveau des prix proposés.

Deux petites remarques avant que de continuer, remarques destinées à ceux qui souhaiteraient nous rejoindre.

Première remarque l’âge du ou des enfants.
Un gamin de moins de huit ans ne devrait pas avoir de difficultés à s’intégrer ici. En moins d’un an il sera capable de parler, plus ou moins bien, le langage local, il se fera des amis et devrait pouvoir s’intégrer et suivre à l’école sans trop de peine.

Par contre, un gamin plus âgé, disons entre dix et quinze ans, pourra éprouver des difficultés à s’intégrer, plus particulièrement s’il ne parle pas anglais. Oui, exception faite de l’école française de Manille, tous les cours sont donnés en anglais.
C’est une donnée à prendre en compte et c’est ma deuxième remarque.

Un ami canadien (français), venu s’installer ici avec son gamin de treize ans, s’est trouvé dans l’obligation de renvoyer son enfant au Canada après un an, il n’arrivait pas à suivre ici.

Les frais de scolarité des enfants des non résidents ne sont plus pris en charge par l’Etat Français ! Les frais de scolarité de l’école française de Manille (Parañaque), pour un enfant et par an, varient entre € 3.161 pour une inscription au jardin d’enfant et € 7.735 pour une inscription en classe de terminale. Ce n’est pas donné à tout le monde, spécialement si comme moi, vous avez une grande famille.

Si vous êtes salarié d’une entreprise, faites prendre en charge les frais de scolarité de votre progéniture, ceci avant le départ et que cela soit noté noir sur blanc dans votre contrat de travail.
Autre possibilité, pour ceux qui sont sur des budgets limités, faire une demande de bourse.

Il existe également l’Ecole Internationale de Manille, mais là, c’est beaucoup plus cher !

De plus, pour ces deux écoles, il vous faut avoir votre résidence à Manille ou dans la proche banlieue.

Sauf à avoir un travail qui vous impose de résider à Manille, je pense qu’il est préférable de profiter de ce que vous offre le pays en termes de plages, de montagnes et autre lieux agréables pour y vivre. Mais, chacun ses goûts.

Toutes les villes de province possèdent des écoles et collèges de qualité, souvent des annexes de l’école principale située dans la capitale.

A mon avis, les meilleures écoles privées sont celles tenues par les religieux, Ateneo en est un parfait exemple (environ $ 1.200 par an et par enfant). Ateneo se retrouve dans les grandes villes, Ateneo de Manila, Ateneo de Davao, etc.

Un autre point dont il faut tenir compte est le fait que ces écoles privées opèrent d’une façon similaire à ce qui se passe dans les écoles aux USA.
L’éducation se fait en copiant le système d’éducation américain et l’anglais est utilisé comme langue principale.

L’on peut diviser le système éducatif philippin en quatre :
– Le pré primaire, de 4 à 6 ans,
– Le primaire, 6 / 7 ans à 12 / 13 ans,
– Le secondaire, 12 / 13 ans à 16 / 17 ans,
– Le collège, une durée de 3 à 5 ans.

Si l’étudiant opte pour une carrière d’avocat ou de médecin, il suivra 8 ans de collège.
Plus, éventuellement deux années supplémentaires.

Sauf pour quelques écoles internationales, les écoles privées suivent le même calendrier scolaire ; l’année scolaire commençant début juin et se termine en mars, avec une coupure au premier novembre et des vacances à Noël.

Les cours commencent à sept heures et se terminent généralement vers seize heures, ceci du lundi au vendredi. Parfois, après le passage d’un typhon durant lequel les classes ont été suspendues, des cours de rattrapages sont organisés les samedis.

Un ami américain, dont les enfants (3) suivent les cours de l’Ateneo de Davao, m’a confirmé que cette école délivrait une éducation supérieure à celle offerte dans les écoles américaines.

Autres écoles réputées : Montessori, PUP (polytechnic University of the Philippines), West Point, etc.

Pour ceux qui viendraient sous contrat de deux ou trois ans, une seule solution pour les enfants, l’école française. Autrement les gamins seront perdus au retour, de plus je suis loin d’être certain que les diplômes philippins soient reconnus dans l’hexagone.

Par contre, sous réserve d’un contrôle, ils sont dans leur grande majorité acceptés aux Etats-Unis.

Il existe également quelques très bonnes Universités aux Philippines. J’ai été surpris d’être contacté  ã plusieurs reprises par des étudiants français, ou leurs parents, qui souhaitaient avoir quelques renseignements ou des précisions sur le coût de la vie, les conditions d’hébergement ou de transport, etc.

Mais ceci pourra faire l’objet d’un nouveau post.
Aujourd’hui je m’adressais plus particulièrement aux parents d’enfants en bas âges, parents qui pouvaient éventuellement se poser la question : pouvons-nous scolariser notre progéniture au pays des 7.107 îles et quelle éducation vont-ils recevoir ?

Courte liste des meilleures universités par ordre décroissant :

University of the Philippines, Diliman,
University of the Philippines System,
Ateneo de Manila University,
University of Santo Tomas,
University of the Philippines Los Baños,
De La Salle University,
University of San Carlos
Polytechnic University of the Philippines,
Aquinas University of Legazpi,
Xavier University,
Mindanao State University.

Merci à ceux qui ont des enfants scolarisés aux Philippines de bien vouloir partager leurs expériences en laissant un commentaire.

Avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

 

 

 

 

                                Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 


Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :