Publié par : tourismedentaire | 30/01/2013

L’HIVER ARRIVE … AUX PHILIPPINES !

Quand je vous disais qu’il faisait froid dans ce pays !
Et personne ne voulait me croire.

Même si à mon avis l’hiver est en retard cette année,  le voilà qui arrive. Depuis quelques jours je trouve que les matinées ainsi que les soirées sont bien fraîches. Les nuits demandent de mettre une petite couverture et la climatisation est coupée. Néanmoins, nous conservons les ventilateurs, non pas pour rafraichir, mais pour repousser les moustiques qui eux ne semblent pas trop affectés par cette baisse sensible des températures.

PUL 2

Des températures inférieures à zéro degré Celsius ont été enregistrées au sommet du Mont Pulag, une montagne qui se trouve dans la province de Benguet, tout la haut dans la Cordillera Centrale.  Cela s’est passé ce week-end et nous en avons été informés par un météorologue de Pagasa, l’Agence Météorologique locale. Mr Pura  a toutefois précisé que cette information ne provenait pas de son agence.

Cela n’a rien d’étonnant, des températures inférieures y ont même été enregistrées depuis des décennies à cette époque de l’année. Moins deux degré le dernier week-end, mais les moins deux sont courants, rien d’exceptionnel à cela.

Emerita Alba, qui est la responsable du Parc  National dans lequel se trouve la troisième plus haute montagne des Philippines, dit que la température est descendue à moins deux degrés Celsius dans la nuit de samedi à dimanche dernier (20 et 21 janvier 2013).

Mais Alba ajoute que son bureau, le Centre pour les visiteurs du Mont Pulag,  le Bureau qui délivre les autorisations de monter pour les grimpeurs avant qu’ils puissent se lancer à l’assaut du sommet, n’a pas les instruments nécessaires afin de mesurer avec précisions les températures à cet endroit.

PUL 1

Le superviseur du parc dit que l’information lui a été fournie par des grimpeurs qui se trouvaient au sommet et qu’elle a interrogé lors de leur descente le dimanche matin.

« Nous avions bien des instruments, mais nous les avons perdus ». « De plus,  comme ils se trouvaient à plus de cinq kilomètres du sommet, les indications qu’ils pouvaient donner ne correspondaient pas aux conditions qui régnaient au sommet », ajoute Alba.

Les informations que nous avons reçues nous ont été fournies par des grimpeurs équipés de thermomètres qui étaient capables de mesurer relativement précisément les températures au sommet.

Quand on connait les précautions que prennent nos grenouilles pour mesurer les paramètres météorologiques … l’on ne peut que s’interroger sur la validité des mesures effectuées par des grimpeurs.
Ce qui est sûr, il y avait de la glace, non pas du givre blanc, mais bien de la glace au sommet

Le prévisionniste de Pagasa, Alvin Pura, confirme qu’il n’y a pas de station météo automatique suffisamment proche du Mont Pulag qui pourrait prouver la température reportée dans ce secteur.

PUL 5

« Il est possible d’avoir des températures en dessous de cinq degrés Celsius sur le Mont Pulag si l‘on considère l’altitude de son sommet, mais nous ne sommes pas certains que cette température puisse descendre fréquemment en dessous de zéro », explique Pura.

Dans une autre discussion, Pura raconte que Pagasa a seulement été capable d’enregistrer une température minimum de 9,5 º Celsius dans la station automatique de Banaue. Cette station  est celle qui se trouve  la plus proche du Mont Pulag sur Benguet ; ceci mardi matin.

Parlant de record, Pura ajoute que Pagasa a aussi enregistré une température de 10 degrés le même jour dans la ville de Baguio. Ville qui a enregistré sa plus basse température, 9,5 º C, le 18 janvier dernier.

Pagasa a également enregistré  18, 5 º C à Tagaytay le même jour, ville qui a enregistré sa plus basse température 17,6 º C, le 15 janvier dernier.

« Nous subissons actuellement des conditions météorologiques et des températures extrêmement  basses, du fait que les neiges en Sibérie et en Chine sont en train de fondre. Le froid nous est directement apporté par la mousson du nord-est », explique Pura.

Mais Oghie Dulay, qui monte régulièrement au sommet du Mont Pulag et ce depuis dix-sept ans, raconte que de telles températures ne diminuent en aucun cas le danger que cela pose aux grimpeurs qui habituellement partent à l’assaut du Mont Pulag.

« Même si le zéro degré n’est pas atteint, c’est dangereux pour nous de monter dans de telles conditions climatiques. Principalement du fait qu’avec ces conditions la visibilité est pratiquement nulle » explique Dulay.

PUL 4

« Cela rend également le sentier  humide et particulièrement glissant. Vous pouvez me croire que là haut il fait vraiment froid, spécialement quand il vous faut camper durant une nuit entière », ajoute-t-il.

Le Department of Environment and Natural Resources (DENR) de Benguet a émis un bulletin d’alerte à l’intention des grimpeurs sur les dangers à se rendre sur les pentes du Mont Pulag.

Heureusement le Directeur  technique  Regional de la zone de protection nous fait savoir qu’il n’y a pas eu aucun accident de reporté causé par ces conditions extrêmes climatiques.

« Nous n’encourageons personne à tenter l’ascension lorsque règnent ce genre de conditions. Mais habituellement les grimpeurs y vont afin de faire l’expérience du froid », explique Yawan.

Contrairement à ce que semble vouloir nous expliquer le spécialiste de Pagasa, ces conditions climatiques semblent exister depuis fort longtemps.
Je me souviens même d’un ami qui me disait, il y a des années de cela, qu’il avait vu de la glace dans la région de Bukidnon.  Tout au sud du pays, une région toute proche de l’équateur.

Mais n’y a-t-il pas de la neige au Kenya ? Les neiges éternelles du Kilimandjaro.

De nombreux étrangers vivent à Baguio et dans ses environs.

Ils profitent ainsi d’une relative fraicheur tout au long de l’année.  Baguio n’est-elle pas appelée la capitale d’été des Philippines ? Mais savez-vous que nombreuses sont les maisons qui sont équipées d’une cheminée ?
Et croyez-moi, ce n’est pas pour la décoration.

PUL 3

A 9,5 ou 10 º C, je gèle !
Dans ce cas je me trouverais dans l’obligation de rester au coin du feu, avec mon anorak, ma bouillotte et mes couvertures chauffantes. Sans oublier la bouteille d’antigel.
Mais même ainsi équipé, je ne sais si je pourrais survivre.

Quand je vous disais qu’il faisait froid dans ce pays !
Et personne ne voulait me croire.

Saviez-vous, avant de lire ces quelques lignes, que les températures pouvaient descendre en dessous de zéro degré aux Philippines ?

Avez-vous déjà fait l’expérience du froid philippin ? Où et quand ?

 

Expériences, avis, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

 

Retrouvez-moi sur http://www.expatauxphilippines.blogspot.com

 

LIVRE 3

Mon nouveau petit livre                                                                                

                            Epouser une Femme Philippine

                     Chercher, trouver et marier une Pinay

contactez-moi sous :
frenchlivinginthephilippines@gmail.com

                                                            


 


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :