Publié par : tourismedentaire | 06/02/2014

ACHETER UNE ÎLE … AUX PHILIPPINES !

Chacun d’entre nous rêve ou a rêvé à quelque chose !

Je ne veux pas parler de votre rêve de la nuit dernière, je veux parler de rêve en tant que souhait, aspiration, désir, plaisir, une sorte de but ultime que vous ambitionnez d’atteindre à une certaine période de votre vie.

Personne, je le pense tout du moins, ne va passer toute une vie sans jamais avoir fait un de ces rêves.

CU 3

En fonction de l’âge, le rêve va sûrement évoluer. Il peut s’agir d’un modèle de motocyclette, d’une voiture de sport, d’une maison, d’un château, d’autres peuvent être moins matériels, comme, trouver l’amour, fonder une famille, vivre aux Philippines, créer une société, devenir riche, etc.

Nul d’entre nous ne peut dire qu’il n’a jamais fait, à une période ou à une autre de sa vie,  un de ces rêves. Nombreux sont ceux qui ont eu plusieurs de ces rêves au cours de leur vie.
Certains se sont réalisés, d’autres non.

Bien sûr, il y a les doux rêveurs, les romantiques, ceux dont les rêves ne se réaliseront jamais.
Mais d’un autre côté il y a ceux qui agissent, les hommes d’action, ceux qui ont la volonté, ceux qui ont des rêves plus ou moins réalistes et dont tous ou presque vont se réaliser.

Avez-vous jamais rêvé de posséder votre propre île ?

Oh pas une grande, une petite île au milieu de la mer, une petite île pour vous tout seul.
Une plage de sable blanc, une colline, des cocotiers qui se balancent au gré des alizés.

Et vous voilà,  installé sur la terrasse de votre villa, dominant la plage, une bouteille de SanMig glacée à portée de la main. Vous contemplez le soleil couchant, l’astre du jour rougeoyant qui s’enfonce peu à peu dans les flots ; dans quelques minutes il fera nuit, tropiques obligent. 


MO 2
La lune, dans son premier quartier, sera accompagnée de Venus, l’étoile du berger. Les deux vont alors, à la poursuite du soleil, disparaître tout là-bas en direction de l’ouest.

Hors de toute zone de pollution, il vous sera alors possible de contempler la nuée d’étoiles qui parsème de points scintillants la voute céleste. La grande Ours, celle qui vous permet le plus facilement de situer le nord, la Croix du Sud célébrée par Saint-Exupéry, le Lion, le Cygne, les Pléiades, elles sont toutes là, visibles et facilement reconnaissables.

 Ecoutez bien, en bruit de fond … le clapotis régulier des vaguelettes qui, venues de loin viennent s’échouer sur la plage.

Renversement de marée, une brise légère en provenance de la mer rafraîchit l’atmosphère et fait se balancer, avec un bruissement léger, les branches des cocotiers.

 Ceci n’est pas un rêve, ceci peut très facilement devenir réalité !

Je connais une bonne dizaine d’îles qui sont à vendre ou à louer dans l’archipel et comme je suis certain de ne pas toutes les connaître, il doit y en avoir plusieurs dizaines, voire des centaines.

ISL 1

Pour n’en citer que quelques-unes : Ambil Island, Coral Island, the Twin Beach Island, Medio Island, Green Paradise Island, Inapupan Island, Teardrop Island, Horse Island, etc.

Certaines sont à vendre en totalité, d’autres en partie, comme  Verde Island par exemple, d’autres sont mises en location pour une longue période (baux emphytéotiques).

Bien évidemment pour réaliser votre rêve, un certain nombre d’obstacles vont se dresser devant vous.

Le premier va, pour beaucoup d’entre nous, être le prix.

Certaines de ces îles sont plus ou moins développées avec souvent un resort, d’autres sont totalement vierges et éventuellement à développer.

Quelques-unes sont à vendre sans restrictions, d’autres à louer avec une location longue durée, vingt- cinq, cinquante années et plus.

Quelques exemples (toutes ces îles ont au moins une plage de sable blanc).

Bodoc Island, 36 hectares, île non développée, 555 pesos du mètre carré.

Du côté de Tagbilaran, 53 hectares, île non développée, 500 pesos du mètre carré.
Linapacan, une superbe petite île au nord de Palawan, 12,5 hectares pour 900 pesos du mètre carré.

Une petite île de 4 hectares, non loin de Taytay, 15 millions de Pesos.

ISL 2

Quelques îles sous location longue durée.

Teardrop Island, partiellement développée, 30 hectares pour USD 3,5 millions,
Green Paradise Island, développée, sur 13 hectares, pour USD 1,5 million,
Inapunan Island, non développée, sur une surface de 100 hectares, pour USD 5 millions,
Medio Island, développée, pour un prix de USD 3 millions,

Il vous est également possible de faire l’achat d’une villa.

Linacapan Island, villa de 200 mètres carrés avec piscine sur 2500 mètres carrés de terrain, pour USD 1,45 million.

 Je ne vous ai indiqué que quelques-unes des îles qui sont à vendre ou à louer (leasing) sur l’archipel.
La liste est trop longue pour que je puisse toutes vous les présenter.

 Donc, si vous en avez les moyens, votre rêve peut devenir réalité.

 Comme vous le savez un étranger ne peut pas être propriétaire d’une portion du territoire philippin.

C’est toujours vrai et je ne pense pas que cela puisse changer dans les prochaines années.

 Vos solutions.

Marié avec une Filipina qui a gardé sa nationalité, vous pouvez acheter sous son nom.
Afin d’éviter tout problème qui pourrait surgir dans le temps, il y a des moyens légaux de se protéger.

Dans le cas d’un leasing, une location longue durée, cela reste possible sous votre nom.

EDEN 3

Vous avez également la possibilité de créer une société de droit local ; dans ce cas vous devrez impérativement avoir un ou plusieurs partenaires qui possèdent la nationalité philippine et qui détiendront 60 % des parts ou actions de la société. Les 40 % restants étant sous votre propre nom ou sous votre contrôle.

Maintenant  que vous avez trouvé votre île, que le prix vous convient, il va vous falloir sérieusement contrôler que le vendeur est bien le réel propriétaire de l’île.

L’on estime à 50 % les titres de propriétés qui sont des faux ou qui sont entachés d’erreurs, ce qui les rendent nuls.

Pour cela il va vous falloir un bon avocat qui soit totalement indépendant, mais cela se trouve, plus quelques connaissances de la législation locale.

Bon vous avez maintenant votre île en vue, le prix vous convient et le titre est un cleantitle comme nous disons ici.

Il va vous falloir maintenant voir s’il n’y a aucune restriction attachée à cette propriété.
Réserve naturelle, zone protégée, interdiction ou limitation pour la construction, droits ancestraux des tribus locales, etc.

Certaines tribus ont, à une époque, vendues leurs terres ancestrales. Bien vérifier qu’elles ne peuvent en aucun cas revenir sur cette décision. Certaines ont les ancêtres qui sont enterrés sur ces îles, des lieux sacrés !

Tout est parfait, vous avancez dans votre rêve d’acheter l’île paradisiaque.

ISL 3

Attention, il n’y a pas d’électricité sur ces îles, sauf à vouloir jouer le Robinson, il va vous falloir générer votre propre électricité. Générateur, panneaux solaires, éolienne, voire un mixte de tout cela … ça peut revenir cher en fonction de vos besoins. Réfrigérateur, congélateur, machine à laver, four, climatiseurs, ventilateurs, la TV, l’ordinateur, l’éclairage, etc. Faites bien vos calculs.

Votre coin de Paradis possède-t-il une source d’eau potable, est-il possible de creuser un puits ?

Votre île possède-t-elle un relais téléphonique, est-il possible de recevoir internet ?

Comme il nous a été possible de le constater sur la ville de Tacloban, un typhon peut générer des montés de la mer de 6 à 7 mètres. Donc il serait préférable de choisir une île avec une petite élévation d’une quinzaine de mètres (au moins) où il vous sera possible de faire construire votre ‘’home sweet home’’.

Du solide de préférence.

Combien vous faudra-t-il de temps pour vous rendre de votre île à la plus proche ville où il vous sera possible de vous ravitailler, de vous faire soigner et d’acheter tout ce dont vous pourriez avoir besoin.

Il vous faudra également songer à avoir un bateau suffisamment sûr et rapide, tout en n’étant pas trop gros. En cas de tempête il vous faudra le mettre à l’abri !

Le gros temps, lors du passage d’un typhon, peut durer plus de huit jours, il faudra vous préparer en conséquence.

Et nombre d’autres petits ou gros inconvénients que j’oublie très certainement.

En résumé, oui il vous est possible d’acheter ou de louer l’île privée (ou non) dont vous avez toujours rêvé. Mais, dans tous les cas, il y a un certain nombre de contraintes qu’il vous faudra prendre en compte avant de vous décider.

Avis, expériences, critiques et commentaires, comme d’habitude sont les bienvenus.

Retrouvez-moi sur :

http://www.expatauxphilippines.blogspot.com

Chaque jeudi de 18 à 20 h, 12 à 14 h  en Europe sur Yahoo Messenger :
Pseudo < dtesteil737 >

 

 

                                  “Épouser une Philippine”,LIVRE 3

 

                                               sous titré, 

 

                       Chercher Trouver et Marier une Pinay,

 

 

 

 

S’adresse à tous les hommes occidentaux  qui souhaitent trouver aux pays des 7.107 îles celle qui deviendra la compagne de leur vie. 

Un livre complet qui aborde tous les sujets sans tabous.

Plus d’information sur la page ‘’livres’’

 

Mon petit livre 

101 façons de Générer des Revenus aux Philippines, pour y vivre’’ est maintenant disponible. 



SAM_0398

Vous trouverez plus d’information sur la page ‘’Livres’’

 



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :